Winnie enfin parmi nous !

Vous souvenez-vous de notre Winnie, petit chat errant ? Il a rejoint la famille pattenrond au soir du 31 décembre 2019 pour débuter une nouvelle vie.

Pour cette nouvelle année, je voulais vous raconter l’histoire de Winnie petit chat errant dont la capture a pris beaucoup de temps.

Winnie est à la rue depuis au moins deux ans puisqu’il venait manger dans le jardin du siège de l’association depuis 2017.

Le premier été, dans ce jardin, j’ai capturé un premier chat, Hélios, qui était mal en point. Il s’est révélé hyper câlin et très très glue. Il a été stérilisé, soigné et adopté. Les mois suivants, j’ai identifié deux chats qui étaient portés disparus et qui venaient depuis longtemps manger. L’un des deux avait disparu depuis 6 ans.

Et puis, il y a Winnie, que je voyais passer furtivement de nuit et qui ne se laissait pas du tout approcher. Je suis intervenue dans plusieurs bagarres en faisant du bruit pour séparer Winnie des autres chats, des chats des voisins ou d’autres chats errants. Mes chats assistaient depuis leur enclos, en sécurité, à une multitudes de bagarres de territoire.

Au printemps dernier, il est venu manger quand j’étais dans le jardin. Il mangeait et repartait sans que je bouge. Il a fallu beaucoup de temps pour qu’il se laisse approcher. Durant l’été, j’ai pu le toucher enfin, et on est devenu super copains. Il me parlait beaucoup et réclamait les câlins.

À plusieurs reprises, j’ai tenté de le mettre en boîte mais il parvenait à se dérober et ne revenait plus pendant des semaines non sans m’avoir gratifiée de miaulements plaintifs en partant. J’ai essayé de mettre la nourriture uniquement dans les trappes, dans la cage de transport mais rien, il n’y allait pas.

Parfois, comme je ne lui donnais rien d’autre que ce qui était dans les cages, il m’attaquait les mains, s’énervait, grognait, cherchait à me mordre. Il m’a mordue plusieurs fois. Mais quand on connaît les chats on sait que c’est une réaction dirigée par l’instinct tout comme les bagarres avec les autres chats quand ils ne sont pas stérilisés. Ça ne fait pas de lui un chat méchant, qu’il faut rejeter. Ça fait juste de lui un chat stressé qui réagit parce qu’il a peur.

Finalement j’ai réussi à caler la cage de transport enfoncée dans l’abris de façon à ce qu’elle soit davantage intégrée à son « environnement » et il a fallu encore quelques semaines pour qu’il y mange en ma présence puis avec ma main posée sur la boîte.

Hier soir, j’ai refermé la cage et depuis Winnie est au chaud. Il goûte aux câlins et adore ça. Il se répand en ronrons et se frotte en réclamant des câlins. D’un coup, il me mord tout en ronronnant comme si je représentais un danger, alors je l’ignore. Il se colle contre moi, cherche mon regard, se frotte, je garde mes mains à plat. Il finit par s’allonger à côté de moi en ronronnant et s’endort. Puis peu de temps après, il se réveille et vient de nouveau chercher les câlins et je lui gratouille la tête parce qu’il adore et nous reprenons le câlin.

Un chat est un chat, qu’il soit errant ou pas, il ressent les mêmes choses. Il a besoin de la même attention et de la même bienveillance que celle que vous auriez avec les vôtres. Winnie a besoin de temps pour se détendre complètement et faire totalement confiance, avec de la patience et de l’amour il ne le fera plus. Tout comme notre petit Guimauve qui cherche sa famille ou même Ninou qui a été adopté.

Winnie quelques heures après son arrivée :

Si un chat errant vient uriner sur votre porte, se battre avec vos chats, qu’il vous mord ou qu’il vous fuit, faites preuve de bienveillance avec lui. Vous ignorez tout de ce qu’il a subi pour en arriver là, des conditions de vie dans la rue, du stress, de la peur, des dangers perpétuels, du manque de repos, de la recherche de territoire, le tout dicté par les hormones, l’instinct.

Si vous aimez les chats, vous devez aimer tous les chats et leur venir en aide même s’ils sont « moches » ou méchants ». Ne les chassez pas comme des parasites parce qu’ils vous dérangent ou ne réagissent pas de la façon que vous souhaitez. Mettez vous à leur place, essayer de les comprendre, de les connaître, de les aimer.

Soyez bienveillants et empathiques, faites les démarches pour trouver de l’aide, ne vous contentez pas de demander une solution aux associations mais demandez leur comment vous pouvez agir à votre niveau pour les aider à aider ce chat.

Les associations sont débordées mais les chats eux ne peuvent pas attendre. Ils ont besoin que chacun d’entre vous soit le petit colibri qui viendra éteindre leur souffrance. Winnie recherche une famille d’accueil en Ile de France sans autre chat ou avec chat sociable.

Les chats errants sont peut être le chat du voisin qui est perdu, le chat d’un individu ignoble qui l’a abandonné, le chaton, de la portée de la chatte du voisin, qui vit dehors. C’est peut être votre chat avant qu’il soit pris en charge par une association.

Aidez-nous à casser les stéréotypes sur les chats errants sales et méchants, partagez l’article de Winnie et si vous croisez un chat errant, aidez-le.

Winnie, le lendemain de son arrivée, qui rattrape le temps perdu :

Winnie vous en remercie d’avance pour ses copains de galère et il vous souhaite une bonne année 2020. La sienne s’annonce plus jolie 🙂

Il recherche une famille d’accueil en Ile de France, sans autre chat.

Vous pouvez également nous aider en parrainant ce petit amour, en versant la somme de votre choix chaque mois.

Aidez-nous, Parrainez un loulou !