Devenir famille d’accueil

Devenir famille d’accueil consiste à accueillir un chat à votre domicile pendant une durée plus ou moins longue, comme s’il s’agissait du votre. La famille d’accueil met le chat en confiance, parfois l’apprivoise avec beaucoup de patience, le nourrit et lui permet de vivre dans de bonnes conditions en attendant qu’il trouve sa famille pour la vie.

Quels sont les critères pour être famille d’accueil ?

Nos familles d’accueil sont recrutées de la même façon que nos adoptants. Il y a d’abord un formulaire à remplir.

Ce formulaire est à remplir sérieusement, de la façon la plus détaillée possible afin que nous puissions gagner du temps. Si le formulaire est validé, après discussion, nous organisons une pré-visite de chez vous afin de vérifier que tout est sécurisé pour accueillir un de nos protégés. La pré-
visite sera faite sur RDV, selon vos disponibilités et celles du bénévole trouvé dans votre secteur. Avant de le remplir, lisez attentivement toute cette page.

Les critères dépendent ensuite du type de FA que vous pourrez être. En effet, il y a différentes sortes de familles d’accueil et selon votre profil et votre environnement vous serez plus facilement l’une que l’autre.

Les différentes sortes de FA :

FA de sociabilisation : Les chats que nous prenons en charge sont parfois trop craintifs, sauvages ou traumatisés pour être adoptés. C’est pourquoi, certains chats nécessitent d’être sociabilisés afin de regagner leur confiance et de pouvoir les proposer à l’adoption. La socialisation passe par le jeu, la nourriture et surtout beaucoup de patience et de bienveillance.

Notre association fonctionne exclusivement sur le mode de l’éducation positive avec renforcements positifs et mise en place de rituels rassurant pour le chat. La FA socia doit avoir une pièce assez petite pour accueillir le chat de manière correcte et réduire au maximum les cachettes possibles. Il faudra qu’elle soit patiente, douce et confiante. La socialisation de certains chats est leur unique chance de ne pas retourner dans la rue. C’est pourquoi il faudra écouter nos conseils, les mettre à profit et surtout passer un maximum de temps avec le chat.

FA longue durée : La FA longue durée accueille le chat post-quarantaine et jusqu’à son adoption. Elle s’en occupe comme s’il s’agissait de son chat, toujours avec bienveillance et attention. Nos FA longue durée sont prioritaires sur l’adoption du protégé qu’elles accueillent à condition de nous prévenir avant la sélection d’une famille d’adoption. Une pré-
visite peut être faite à nouveau dans le cas d’une adoption, afin de voir si le chat s’épanouit dans son environnement et si l’environnement nécessite davantage de sécurisation. Bien évidemment, en FA longue durée, le chat peut être mis en contact avec les autres animaux de la FA.

FA définitive : Il arrive que certains de nos protégés ne soient pas adoptables malgré tous nos efforts et ceux de leur FA. Dans ce cas, le chat restera chez sa FA jusqu’à la fin de sa vie avec prise en charge des frais vétérinaires par l’association.

FA biberon : La FA biberon est celle qui se « substitue » à la maman, lorsque nous trouvons des chatons non sevrés et que la maman n’est pas avec eux. Il s’agit alors de biberonner toutes les 2 à 3h chaque chaton, de jour comme de nuit. La FA biberon devra respecter les mêmes règles d’hygiène que la FA de quarantaine. Après chaque biberon, chaque chaton doit être stimulé afin de l’aider à faire ses besoins, jusqu’à ce qu’il soit capable de les faire seul.

Pour tout type de FA, l’association prend en charge tous les frais vétérinaires. Les frais de nourriture et de litière sont, par contre, à la charge de la FA sauf exception (besoin d’une nourriture spécialisée, lait maternisé, etc.). L’association demande à ses FA comme à ses adoptants, de nourrir ses protégés avec de la nourriture sans céréale de qualité (croquettes + pâtées) dont les marques sont données avant l’accueil du chat. Cette nourriture de qualité revient au même prix que la nourriture de mauvaise qualité achetée en grande surface en termes de rapport quantité/prix.

Par exemple : Pour un chat adulte, 100 gr (voire davantage !) de Purina One seront nécessaires pour que le chat soit « calé » tandis que 60 gr suffiront pour des croquettes de qualité (encore moins quand l’alimentation implique également un apport en pâtée).

De fait, il n’y a aucune raison de continuer de donner de la nourriture de qualité médiocre à nos animaux alors que l’on sait bien qu’au long terme, elle sera responsable de problèmes de santé plus graves. Avant de vous engager à devenir FA, il faudra donc vous assurer que vous êtes capable d’assumer financièrement la nourriture et la litière. A noter que les croquettes que nous conseillons coûtent 70 € pour 12kg, en sachant qu’un chat adulte mange environ 60 gr par jour (peut-être un peu plus s’il est glouton), votre paquet de 12kg tiendra donc de longs mois pour un chat (environ 200 jours !), d’autant plus avec la pâtée en complément !

En quoi consiste le rôle de famille d’accueil ?

L’association n’ayant pas de local ni refuge, nous travaillons essentiellement avec des familles d’accueil. Elles nous permettent de réaliser nombreux sauvetages et sans elles, nous ne pouvons pas faire grand-chose. C’est pourquoi les familles d’accueil sont très précieuses et importantes. Néanmoins, être famille d’accueil est une véritable responsabilité et il ne s’agit pas seulement d’accueillir un chat et le câliner. Il faudra pouvoir assurer les RDV vétérinaires auprès de nos vétérinaires partenaires. Toute consultation sans l’accord de la présidente de l’association et dans un cabinet hors cabinets partenaires, sera à la charge de la famille d’accueil. L’association et la famille d’accueil sont liées par contrat et les deux parties doivent respecter les termes du contrat afin que la collaboration se passe de la meilleure façon possible.

La FA, quelle qu’elle soit, doit prévenir l’association dans les plus brefs délais en cas de soucis de santé ou comportemental du chat, afin que nous puissions intervenir rapidement pour l’aider. La FA doit donc absolument être en mesure de conduire le chat chez le vétérinaire au besoin. Ainsi, selon votre position géographique, l’association recherchera un vétérinaire proche de chez vous au maximum mais ne peut certifier qu’il sera possible d’en trouver un.

Dans le cas où la FA habite loin des vétérinaires partenaires et que l’association ne trouve pas de vétérinaire proche de la FA, si la FA décide de s’engager quand même à accueillir un chat, elle s’engage également à l’apporter aux vétérinaires partenaires en cas de besoin. En cas de problème, elle peut également prévenir l’association à l’avance afin que celle-ci puisse chercher un bénévole disponible pour gérer les RDV (de manière occasionnelle).

La FA devra également rester joignable, prévenir l’association à l’avance en cas de départ en vacances ou en cas d’absence de plus d’une journée. En effet, le chat ne peut en aucun cas être confié à une tierce personne sans l’accord préalable de l’association.

Il est également demandé aux FA de donner très régulièrement des nouvelles du protégé (photos, anecdotes, infos sur le caractère etc.). Afin de mettre toutes les chances de son côté, n’hésitez pas à faire des photos nettes et variées du loulou.

En définitive, être FA c’est apporter amour, sécurité, bien-être et qualité de vie, à un animal dans le besoin jusqu’à ce qu’il trouve sa FAMILLE.

Combien de temps peut durer l’accueil d’un chat/chaton ?

La durée de l’accueil, pour les FA longue durée, dépendra surtout des demandes d’adoption du chat en question. L’accueil peut durer de quelques jours à plusieurs mois, sans qu’il nous soit possible de définir, avec précision, le délai. Pour les FA de quarantaine, l’accueil dure au minimum 1 mois et peut durer davantage en cas de soins nécessaires. Généralement, pas plus de 2 mois. Pour les FA biberon, l’accueil dure au minimum jusqu’aux 3 mois du/des chaton(s). Pour les FA socia, il en est de même que pour les FA longue durée. En effet, tout dépend du chat ! Certains chats n’ont besoin que de quelques semaines pour être sociabilisés, d’autres ont besoin de davantage.

Quels frais sont à la charge de la famille d’accueil ?

Comme dit précédemment, l’association prend en charge les frais vétérinaires. Nous pouvons également prêter des gamelles, bacs à litière, jouets, cage de transport si nécessaire. La nourriture, la litière ainsi que les frais de déplacement liés aux RDV vétérinaires, sont à la charge de la famille d’accueil (sauf cas exceptionnel).

Si vous êtes intéressés pour faire famille d’accueil, merci de bien vouloir renseigner le plus précisément possible le formulaire que vous trouverez en cliquant sur le bouton ci-dessous :