Blue-Ái et sa grande surprise

Depuis plusieurs jours, nous avons une annonce à vous faire … C’est le moment !

Tout savoir sur Blue Ài :

Mais avant tout, nous ouvrons une petite parenthèse pour vous dire qu’il nous reste beaucoup de factures en attente. L’une d’elles pour des soins de Blue-Ai s’élève à 120.85€. C’est important pour nous de lui apporter tous les soins dont il a besoin, mais pour cela nous devons régler les factures au fur et à mesure à nos vétérinaires. Toute aide sera la bienvenue pour nous y aider. N’hésitez plus à faire un don pour nos loulous.

Dans la série Les aventures de Blue-Ái, le personnage principal n’a pas fini de vous surprendre …

Tout commença alors que Blue refusait de manger les bonnes petites rations préparées par la présidente de Pattes-en-Rond. Il n’en voulait plus ! Assez de poulet, de poisson, de courgettes, ce qu’il voulait par dessus tout, c’était les croquettes.

Un peu dépitée mais sans tellement d’autres solutions pour le faire manger, l’humaine se résigna donc à donner au petit prince des croquettes digestives avec, en parallèle, toujours une petite gamelle de viande cuite le matin et le soir avec le nouveau médicament soigneusement caché dans des petits bouts de steak hachés, le tout saupoudrer de fortiflora.

Aidez-nous, Faites un don !

Le jeudi 3 octobre, fut un grand jour. Un jour de victoire, celui tant attendu…

Un joli petit caca moulé attendait dans la litière d’être retiré ! Quelle ne fut pas la surprise de l’humaine en voyant, pour la toute première fois depuis mi-juillet, un vrai caca ! Le premier caca normal de Blue-Ái ! Après des mois à l’espérer, des mois à ramasser la diarrhée, le caca tant attendu était là. Blue-Ái quant à lui dormait tranquillement dans son dodo.

L’humaine était tellement contente qu’elle pris la crotte en photo et l’envoya au reste de l’équipe. Le lendemain, encore un beau caca ! L’équipe était ravie, nous allions l’annoncer.

Samedi 5 octobre, l’enthousiasme retomba comme un soufflet quand Blue repartit en diarrhée sans qu’aucun changement n’ait eu lieu ni dans l’environnement ni dans l’alimentation. La journée fut difficile moralement. Blue ne réclama pas à sortir se promener, il ne mangeait pas beaucoup mais acceptait avec plaisir les gratouilles sous le menton et dans le cou. Décision fut prise de dormir avec lui.

Le lendemain matin, Blue-Ái dévora sa gamelle de viande, médicament compris, et repartit se coucher. Il ne bougeait pas beaucoup de son dodo, ne réclama pas à sortir. Le midi, il ne désirait toujours pas sortir mais dormait tranquillement et aucun caca dans les litières.

En fin d’après-midi, Blue décida qu’il était temps d’aller faire une petite balade. Il réclama donc son escorte et se dirigea vers les gamelles des chats libres.

Déçu de n’y trouver ce qu’il cherchait, il décida soudain d’y déposer, juste à côté, une belle crotte moulée ! A croire qu’il les garde pour les grandes occasions !

Ce soir notre beau prince a dévoré sa gamelle, médicaments compris :

Suite au prochain épisode…